En formation du 25 septembre au 19 janvier 2017. Une collaboration de Laurence Godbout, Emmanuelle Langlois, David St-Cyr et Kim Thériault, aspirants policiers de la 188e cohorte.

Le 30 octobre dernier, nous entamions notre bloc médian. Nous avons rapidement réalisé que 5 semaines étaient déjà passées. Comme dirait un membre de notre famille « Hey la gagne, ça va tellement vite, on est déjà rendu là! ». C’est avec enthousiasme que nous avons accueilli les nouveaux arrivants, les juniors. Nous ne sommes plus les nouveaux dorénavant. 

Du savoir, savoir être au savoir agir !

Nous sommes tous d’accord pour dire que le bloc médian est un bloc rempli de rebondissements. De nouveaux défis se sont présentés à notre famille à travers les sorties de patrouille et les nombreux plateaux où nous avons mis en pratique notre savoir et notre savoir-être qui nous ont été inculqués au cours de notre bloc junior. Mais maintenant il faut savoir agir.

Dorénavant, les cours en classe se font de plus en plus rares, tout comme les cafés, car nous sommes davantage sur le terrain. Au cours de notre bloc junior, nous avons rempli notre sac de patrouille de théorie. Nous avons appris comment intervenir dans différentes situations, quels sont nos pouvoirs et nos devoirs, comment doit-on se positionner de façon sécuritaire, autant soi-même qu’avec le véhicule de patrouille, etc. Dans ce nouveau bloc, on enfile nos bottines de policier, on lace bien nos lacets et on agit !

Vitesse supérieure

Nous avons vite réalisé que nous passions en 2e vitesse dans notre bloc médian. Voilà à quoi les aspirants policiers de la 188e cohorte ont dû faire face : 5 sorties policières comprenant une quinzaine d’interventions toutes différentes les unes des autres que le policier patrouilleur aura à vivre au cours de sa carrière.

Chacune d’entre elles nous a permis de développer de nombreuses habiletés, de travailler nos forces et nos faiblesses et de progresser dans nos interventions. De plus, de multiples plateaux, de risque faible allant jusqu’à risque élevé, se sont succédé et les interventions deviennent de plus en plus complexes. Nous avons changé notre mentalité « d’aspirant policer » à « policier ». Une chose est sure, à travers ces nombreuses interventions, les aspirants policiers se sont vus grandir, et ce, en famille.

Seul, on va plus vite; ensemble, on va plus loin

Les fameuses certificatives ont commencé pour notre cohorte. Le stress et la fatigue se font de plus en plus ressentir, mais l’esprit de famille est plus fort que jamais. C’est ensemble que l’on réussit a traverser chacune des épreuves à l’ENPQ. Au travers de celles-ci, certains ont vécu des échecs lors des certificatives en réalité simple et lors des ECM. Malgré tout, ils ont démontré une attitude de gagnants. Nous nous sommes entraidés, motivés et encouragés. C’est ainsi que nous avançons vers notre prochain défi : le bloc sénior.  Nous finirons cette grande aventure en ne laissant personne derrière nous.

Nous souhaitons un bon succès à notre famille de la 188e pour les certificatives à venir.

Share this page on social networks

LinkedIn