En formation du 11 juin au 26 octobre 2018. Une collaboration de Marie-Sarah Brouillette, Marie-Hélène Desmeules, Tamara Daniela Muraru et Marie-Eve Péloquin, aspirantes policières de la 195e cohorte.

Les cinq dernières semaines de notre formation correspond au bloc sénior. Nous pouvons dire que cette étape est très importante, car c’est durant ces semaines que les examens de fin de formation débutent. Tout d’abord, il y a les certificatives théoriques qui permettent de mettre en perspective tous les aspects vus pendant les 15 semaines de notre formation, autant au niveau juridique qu’au niveau des ressources communautaires. Par la suite, il y a les certificatives pratiques qui permettent de mettre en œuvre nos prises de décision et nos interventions avec tout type de clientèle.

Se motiver mutuellement 

En étant séniors, la fatigue se fait de plus en plus ressentir, car tout arrive en même temps. Un stress énorme touche chacun d’entre nous, car nous voulons performer ainsi que réussir nos examens. Également, il y a de beaux moments vécus dans le bloc sénior. Nous avons accueilli la 199e cohorte et étions les aspirants ressources auprès des nouveaux lors de leur arrivée. Notre but premier envers eux fut d’inculquer les valeurs prônées par l’ENPQ, soit le respect, l’intégrité, la discipline, l’engagement et le sens des responsabilités. Ces derniers savaient que nous étions présents s’ils avaient des questionnements en lien avec leur formation.

Le 10 km, un défi bien relevé!

Le 24 octobre 2018 s’est déroulée une étape importante qui est venue clore la fin de notre formation policière. La course du 10 km a été pour certains d’entre nous un grand défi à relever. Le calendrier de la formation étan rempli, le temps pour s’entraîner est moindre qu’à l’habitude. Comme la première vague de course fut celle ayant terminé en premier, certains membres de cette vague sont allés chercher les personnes étant derrière. Cette action démontre bien l’entraide, une valeur importante dans le métier de policier. Nous avons tous terminé la course et personne n’était seul pour y parvenir. C’est là que nous pouvons voir que la 195e cohorte est une belle et grande famille et qu’aucun membre n’est laissé derrière.

Pour terminer, les 15 semaines passées à l’ENPQ nous ont permis de connaître de gens formidables et ainsi de faire de la 195e une seule et même famille. Nous avons passé au travers d’une étape cruciale dans notre vie qui nous permettra de devenir dans un avenir très rapproché des policières et policiers. Également, nous remercions nos instructeurs qui nous ont permis d’évoluer en matière d’intervention et aussi sur le plan personnel.

Nous aimerions souhaiter bon succès à la 185e et 198e cohortes qui commencent le bloc senior et, par le fait même, les certificatives!

Share this page on social networks

LinkedIn