En formation du 26 février 2019 au 7 juin 2019. Une collaboration de Alec Breton, Jonathan Dupéré-Léger, Aimy Lacasse, Gabriel Simard, aspirants policiers de la 203e cohorte.

Les semaines du bloc médian ont été à nos yeux des plus brèves, mais également des plus éprouvantes. La mise en pratique de nos diverses connaissances acquises au courant de la formation ainsi que nos premières évaluations mettent la table pour les semaines à venir.

Assistance à la population lors des inondations

Notre passage dans le bloc médian a été marqué par l'entraide. Le métier de policier en est un qui requiert un grand sentiment d'esprit d'équipe et d'entraide. Que ce soit avec nos collègues ou avec les citoyens, un policier doit être prêt à aider son prochain.

Avec les inondations survenues dans la ville de Nicolet, nous avons été amenés à porter assistance à la ville en remplissant des sacs de sable pour que les citoyens se construisent des digues. Pendant un après-midi complet, nous avons formé une chaîne pour remplir le plus de sacs possibles; cela fut une belle démonstration d'engagement et de solidarité. Nos pensées vont aux sinistrés partout à travers le Québec et aux intervenants des différents milieux qui se donnent corps et âmes dans cette situation.

Un apprentissage complet

Nous entamons maintenant notre dernier droit de la formation, le bloc sénior. Nous sommes à même de constater que chacune des diverses matières qui nous sont enseignées sont inter-reliées dans le cadre des pratiques policières. De ce fait, lors d’une intervention, nous devons appliquer des notions de droit dans un cadre stratégique, tactique et, dans certains cas, lors de relations d’aide où notre approche doit être axée sur les besoins de la personne. Les dernières semaines furent d’ailleurs très occupées en fonction de nos sorties policières et de divers plateaux pratiques. Compte tenu de la variété des scénarios expérimentés, nous apprenons au courant de la formation à forger notre propre personnalité policière et, ainsi, découvrir le policier que chacun désire devenir.

Un coup à donner

Les dernières semaines nous ont démontré la cohésion de famille que nous avons créée dès le début de la formation. En effet, les semaines précédentes ont été hautes en couleur, que ce soit avec l’expérimentation de l’aérosol capsique ou encore avec les premières évaluations. Nous avons tous éprouvé des difficultés à un moment ou à un autre mais, une chose est sûre, nous pouvions toujours compter sur notre famille pour nous soutenir et nous aider. Sans cet esprit de groupe, le bloc médian se serait révélé plus difficile à surmonter.

Il ne nous reste que 5 petites semaines, mais elles seront chargées en émotions, que ce soit avec l’intégration de la nouvelle cohorte, avec les évaluations certificatives ou encore la préparation de la fin du stage. Nous comprenons d’autant plus l’importance de l’entraide, car nous voulons tous atteindre notre objectif principal: la réussite de notre stage à l’École. C’est en famille que nous franchissons maintenant la dernière étape.

Cohorte, on reste motivés!

Share this page on social networks

LinkedIn