En formation du 3 décembre 2019 au 25 juin 2020. Une collaboration de Emeric Filiatrault, Marc-Antoine Girardin, Marc-Antoine Massé et Anthony Parent, aspirants policiers de la 210e cohorte.

Un parcours décousu

Comme plusieurs le savent déjà, notre parcours à l’ENPQ aura été perturbé par la pandémie de la COVID-19. Cette interruption est survenue le vendredi de la 13e semaine, exactement 3 jours avant le début de nos épreuves certificatives. Évidemment, cela a entraîné du stress, des frustrations et de l’incompréhension chez certains. Une situation qui en aura éprouvé plusieurs, autant du point de vue du stage que sur le plan personnel. 

S’il y a une chose, cependant, qu’il faut soulever en lien avec cette situation, c’est l’engagement de nos instructeurs ainsi que celui de tout le personnel de l’École. Nous avons été accompagnés tout au long de cet arrêt de stage alors que nos instructeurs veillaient à ce que chacun se tienne prêt pour le retour et l’accomplissement des examens, tout en étant également présent pour ceux qui avaient besoin de ventiler et de se faire rassurer. Un stage, qui dure à l'origine 15 semaines, nous aura pris exactement 30 semaines à compléter. Cette situation hors de l’ordinaire aura su nous montrer ce qu’est la résilience et nous aura certainement été bénéfique, au final, dans notre développement personnel et professionnel.

Capacité d'adaptation

De retour à l’École pour finir le stage, les aspirants, tout comme les instructeurs, ont dû faire preuve d’une grande capacité d’adaptation afin de respecter les consignes de distanciation sociale. Que ce soit le respect des bulles sociales établies, du 2 mètres de distance ou encore des cours d’intervention physique réalisés avec un masque à gaz, la fin de notre stage ne ressemblait en rien à ce que nous avions vécu lors de nos 13 premières semaines.

L’heure des certificatives a sonné en ces temps chauds et ensoleillés. Nous attendions tous et chacun ce moment avec impatience depuis longtemps, et je crois qu’il est juste de dire que tous étaient soulagés de pouvoir finalement montrer à nos instructeurs que notre mentalité de gagnant était toujours en vie et que nous étions prêts à franchir cette étape. La 210e cohorte restera une grande famille soudée par les épreuves et fière de son parcours.

Remerciements

La 210e cohorte tient sincèrement à remercier les instructeurs pour leur dévouement, tout au long de ces 30 semaines, ainsi que chaque membre du personnel de l’École pour les nombreux efforts qui ont été mis de l’avant afin de nous permettre de revenir le plus rapidement possible et d’aider à faire de notre formation une expérience inoubliable. La passion dégagée par les instructeurs aura su faire son chemin dans nos coeurs et nous permettre de la vivre encore plus, tout au long du stage. Merci aussi aux répartiteurs qui ont su être patients lors de nos sorties de patrouille. Nous souhaitons également remercier M. Leblanc ainsi que M. Blais pour leur engagement dans les activités périscolaires.

Des remerciements sont également de mises pour la 208e et 209e cohortes qui auront su nous intégrer dans le stage et nous servir de modèles lors du bloc junior.

Finalement, un gros merci à tous nos parents, proches et amis pour nous avoir soutenus depuis le début de notre cheminement vers une carrière de policier.

Nous souhaitons à nos confrères et consœurs de la 210e cohorte succès et bonheur dans leur future carrière de policier.

Share this page on social networks

LinkedIn