Stratégie expérientielle

Sorry, the page you requested does not exist in English.

L’École retient comme modèle pédagogique le développement de compétences professionnelles dans un contexte d’apprentissage expérientiel en 3 phases :

  1. l'expérimentation;
  2. l'objectivation/la théorisation; 
  3. l'intégration dans l’action.

De plus, la planification des activités d’apprentissage suit un cadre progressif comprenant :

  • l’entraînement de base (maîtrise des techniques);
  • l’expérimentation en réalité simple (intériorisation des schèmes opératoires);
  • et l’expérimentation en réalité complexe (analyse, décision et exploitation des connaissances conditionnelles).

Ainsi, la compétence se construit dans l’action et s’appuie sur une réflexion qui se dégage de l’expérimentation répétée des tâches attendues. L’apprenant est confronté à un ensemble d’activités propres à la profession au cours desquelles il éprouve ce qu’on attend de lui. Il est continuellement incité à se questionner sur son expérience et à en dégager les lignes de force et les points de fragilité.

Le jeu au service de la formation

Le poste de police école

L'intégration à un milieu de travail simulé compte pour une grande part des activités composant les formations de l'École. L'exercice des tâches de la profession favorise un meilleur ancrage des connaissances, un apprentissage des modes d'intervention les plus répandus et des techniques spécifiques au travail.

L'ENPQ permet notamment aux apprenants d'intégrer un poste de police École, qui s'apparente à un véritable poste de police par :

  • sa structure;
  • son organisation;
  • sa hiérarchie;
  • ses opérations.

Le travail du personnel comédien

L’École comporte un Service des comédiens. L’intervention du personnel comédien survient dans les sorties policières où l'apprenant est en situation de manifester de façon intégrée l’ensemble des éléments de la compétence ou des compétences visées.

Le personnel comédien campe différents personnages et interagissent en fonction d’objectifs pédagogiques afin de permettre aux apprenants d’intervenir de façon professionnelle tout en gérant une charge émotive. Leurs performances et l'exercice de rétroaction qui s’ensuit contribuent grandement à la qualité de la formation.

Les installations

Pour chacune des disciplines enseignées, les apprenants font face à des contextes de formation qui simulent la réalité de la profession. Pour ce faire, l'École dispose des installations suivantes :

  • un poste de police;
  • un circuit routier;
  • des laboratoires;
  • des salles de simulations (ex.: salle d'interrogatoire);
  • une salle d'entraînement;
  • des espaces extérieurs (parc);
  • des bâtiments (ex.: maisonnettes, commerce);
  • des dojos.