L'École en ligne Volume 10 - Numéro 3 - Juillet 2019

Maîtrise en gestion de la sécurité publiqueBravo aux finissants!

Juillet 2019

C'est avec une grande fierté que l'École nationale de police du Québec (ENPQ), en collaboration avec l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), a été l'hôte d'un séminaire, le 27 juin dernier, au cours duquel les 8 finissants de la maîtrise en gestion des organisations en sécurité publique ont présenté leurs travaux de fin d’études. 

Plusieurs enjeux contemporains en gestion de la sécurité publique ont été abordés par les finissants, notamment la formation des superviseurs, les défis du virage technologique, la professionnalisation des services incendie, la santé psychologique chez les répartiteurs, l’intégration d’organisations policières, le recrutement d’enquêteurs, la mobilisation des policiers et le transfert de connaissances.

Le prix de la meilleure présentation a été remis à M. Enrico Morand, capitaine au Service de police de la Ville de Mont-Tremblant.

L’ENPQ tient à féliciter chaleureusement les finissants pour leur cheminement exemplaire et leur engagement dans leurs études universitaires : M. Enrico Morand, M. André Pierre Doré, M. Michel Deschênes, Mme Isabelle Boudreault, M. Pascal Comtois, Mme Marja Massaad, M. Paul Charbonneau et M. Carl Woods. Apparaissent également sur la photo: M. Yves Guay,(ENPQ), Mme Manon Beaumier (UQTR), et M. André Deslauriers (ENPQ).

L’ENPQ tient à remercier les membres du jury pour leur participation à la journée: M. Yves Tessier, directeur du Service de police de la Ville de Blainville, M. Bruno Pasquini, directeur de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, M. Serge Savard, inspecteur-chef à Contrôle routier Québec, et M. François Lelièvre, directeur du Service incendie de Shawinigan. Au centre, M. Enrico Morand, qui a reçu le prix du jury.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

LinkedIn

Le bulletin électronique «L'École en ligne » est diffusé par courriel.
Pour vous abonner à cette infolettre, veuillez cliquer ici.
Pour vous désabonner de cette infolettre, veuillez cliquer ici.