Cheminement

Perfectionnement professionnel non universitaire

L'École nationale de police du Québec offre aux policiers en exercice, aux agents de la paix et à toute personne œuvrant dans un domaine lié à la sécurité publique des programmes de perfectionnement professionnel dans le domaine de la patrouille-gendarmerie qui leur permettent :

  • d'évoluer dans leur cheminement de carrière;
  • d'acquérir des connaissances ou des compétences;
  • et d'assurer leur mise à jour.

Les cours et programmes de perfectionnement pour le patrouilleur touchent les domaines suivants :

  • Les activités du patrouilleur
  • La patrouille spécialisée
  • Les appareils de mesure du taux d'alcool
  • Les appareils de détection approuvés
  • Les cinémomètres
  • Le photomètre
  • L'enquête de collision
  • La communication tactique et l'intervention physique
  • L'intervention tactique
  • Le contrôle de foule
  • L'utilisation des armes à feu

Les contenus des cours et des programmes sont périodiquement révisés afin de répondre de façon adéquate aux attentes de la clientèle et aux exigences croissantes de la fonction de travail. L'École nationale de police du Québec fait appel à des équipes de formateurs multidisciplinaires afin d'offrir une formation de qualité.

Baccalauréat en sécurité publique

La structure du Baccalauréat en sécurité publiqueCe lien ouvre un site externe dans une nouvelle fenêtre. comporte 3 composantes :

  • La formation générale portant sur l'intervention policière (30 crédits);
  • La formation spécifique pour laquelle deux cheminements sont proposés, l’un en enquête et l’autre en gestion (54 crédits chacun);
  • La formation complémentaire pour laquelle l’étudiant s’inscrit à des cours choisis à sa discrétion, mais avec l’approbation des codirecteurs du programme (6 crédits).

Programme complémentaire

La structure du baccalauréat en sécurité publique prévoit l'introduction de blocs de cours, de portions de programme, de microprogrammes ainsi que certains programmes de certificats préalablement identifiés dans chacune des universités partenaires et intégrés en un tout cohérent répondant aux objectifs de formation de l'étudiant et de l'organisation policière pour laquelle il travaille.