Questions fréquemment posées par les finissants en techniques policières

1 - Demande d'admission

1.1 - À quel moment de l’année puis-je faire une demande d’admission au Programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie?

La période de demande d’admission est du 1er mars au 1er mai de chaque année. La demande d’admission doit être complétée sur le portail étudiantCe lien ouvre un site externe dans une nouvelle fenêtre. au plus tard le 1er mai, sans quoi votre demande d’admission sera rejetée.


1.2 - J’ai complété un DEC (Diplôme d’études collégiales) en techniques policières il y a plusieurs années. Est-il toujours valide?

Il n’y a pas de délai concernant la validité du DEC en techniques policières. Toutefois, selon le régime d’études sous lequel il a complété son DEC, un candidat pourrait avoir à compléter des cours supplémentaires au collégial. Une étude de votre dossier par l’Organisation scolaire - Registrariat de l'École s’impose dans ces cas. Présentement, nous acceptons les DEC 310.A0 et 310.01.


1.3 - La cote R-ENPQ, est-ce la même chose que la cote R du collégial?

Non. La cote R des études collégiales est une mesure d’évaluation utilisée par les universités québécoises en vue de gérer l’admission des étudiants à leurs programmes. Ainsi, chacun des cours possède sa propre cote R et l’ensemble des cours suivis mène à une cote R globale qui peut varier d’un programme à l’autre selon les cours retenus pour la constituer.

Aux fins de son processus d’admission et de sélection, l’École nationale de police du Québec s’est dotée d’une cote de rendement, appelée la cote R-ENPQCe lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre.(667 Ko). Elle comprend tous les cours du programme de techniques policières (310.A0 ou 310.01).


1.4 - Si je retourne au cégep suivre des cours pour augmenter ma cote R, est-ce que cela pourrait contribuer à hausser ma cote R-ENPQ?

Non. Selon toute probabilité, le fait de suivre de nouveaux cours au cégep ne contribuera pas significativement à l’augmentation de votre cote R-ENPQ. Votre rang demeurera donc inchangé.


1.5 - Que signifie "être inscrit(e) sur une liste d’attente"? Suis-je certain(e) d’avoir une place à l’ENPQ cette année?

Les candidats inscrits sur la liste d’attente se voient octroyer une place au programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie dans la mesure où des places se libèrent à la suite de désistements ou d'échecs lors de l’évaluation des aptitudes physiques, et ce, en respectant les rangs établis sur la liste de classement.

Le contingentement autorisé du programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie est de 648 places par année scolaire réparties à l’intérieur de 9 cohortes de 72 aspirants policiers. En conséquence, une fois que les 648 places auront été attribuées, certains candidats verront leur demande d’admission refusée. Les candidats dont l’admission aura été refusée pourront déposer une nouvelle demande d’admission pour l’année scolaire suivante.


1.6 - À quel moment vais-je recevoir les résultats de mes tests d’entrée?

Les tests d'entrée ont lieu 1 fois par année, soit en juin. Les résultats de ces tests sont transmis en octobre.

L’École vous fera parvenir par courriel une attestation des résultats de vos tests d’entrée. Sur cette attestation des résultats, vous obtiendrez :

  • votre cote R-ENPQ;
  • votre cote de rangement;
  • ainsi que votre rang établi sur la liste de classement.

L’École vous précisera par le fait même si :

  • votre demande d’admission est acceptée conditionnellement au respect des conditions d’admission prévues au Règlement sur le régime des étudesCe lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre.(705 Ko);
  • vous êtes inscrit sur une liste d’attente;
  • ou encore si votre demande d’admission est refusée à défaut de respecter les conditions d’admission.

1.7 - Est-ce possible de faire une demande d’aide financière pour ma formation à l’École nationale de police du Québec?

Oui. Il est possible de déposer une demande d’aide financièreCe lien ouvre un site externe dans une nouvelle fenêtre. pour votre formation à l’ENPQ. Vous pouvez également consulter le site Web de l’Aide financière aux études du gouvernement du Québec : www.afe.gouv.qc.caCe lien ouvre un site externe dans une nouvelle fenêtre. .


2 - Évaluation des aptitudes physiques

2.1 - À quel moment serai-je invité(e) à passer mon évaluation des aptitudes physiques?

Les candidats souhaitant être admis au PFIPG devront se soumettre à l’épreuve standardisée d'aptitudes physiques (ESAP).

Si votre demande d’admission a été retenue, vous serez convoqué à vous soumettre à l'ESAP en fonction de votre rang établi sur la liste de classement.

Pour obtenir de l’information supplémentaire sur l’épreuve standardisée d’aptitudes physiques, consulter la section 6 des étapes d'admission.


2.2 - Combien de temps est valide l'évaluation des aptitudes physiques?

La validité de l’ESAP est de 12 mois, tel que résolu dans Règlement sur le régime des études de l’École nationale de police du QuébecCe lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre.(705 Ko)


2.3 - À combien de reprises ai-je droit pour mon évaluation des aptitudes physiques?

Un candidat qui échoue l'épreuve standardisée d'aptitudes physiques (ESAP) a droit à une seule reprise par demande d’admission.


2.4 - Si j’échoue l’évaluation des aptitudes physiques ou encore une partie de celle-ci, dois-je la reprendre en entier?

Un candidat qui échoue l'épreuve standardisée d'aptitudes physiques (ESAP) ne peut être convoqué de nouveau avant qu’une période minimale de 3 mois se soit écoulée.


3 - Examen médical

3.1 - À quel moment serai-je invité(e) à passer mon examen médical?

Si votre demande d’admission a été retenue, vous serez convoqué en fonction de votre rang établi sur la liste de classement.

Pour obtenir de l’information supplémentaire sur les normes d’acuité visuelle, consulter la section Examen médical.


3.2 - L’examen médical est valide pour combien de temps?

La validité de l’examen médical est de 9 mois précédant le début de la formation à l'École, en vertu du Règlement sur le régime des études de l’École nationale de police du QuébecCe lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre.(705 Ko)

3.3 - Dois-je passer l’examen médical de l’ENPQ même si j’en ai déjà passé un dernièrement, à la demande d’une organisation policière, dans le cadre d’un processus d’embauche?

Oui. La réussite de l’examen médical de l’ENPQ est une condition d’admission prescrite par le Règlement sur le régime des études de l'École nationale de police du QuébecCe lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre.(705 Ko). L’examen médical de l’ENPQ est donc obligatoire, et ce, même si vous avez passé dernièrement un examen médical dans le cadre d’un processus d’embauche pour une organisation policière.


3.4 - Quelles sont les normes visuelles de l’ENPQ? Puis-je devenir policier même si je porte des lunettes ou des verres de contact? Est-ce un problème si je suis daltonien?

Pour connaître les normes visuelles de l'ENPQ, consulter Les normes d'acuité visuelle - Les yeux et la visionCe lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre.(369 Ko).

Vous y trouverez les particularités pour les pathologies suivantes :

  • Déficit de l’acuité visuelle de loin et de près
  • Déficit de la vision des couleurs
  • Déficit de la vision périphérique
  • Déficit de la vision binoculaire
  • Déficit de l’acuité visuelle après chirurgie réfractive

3.5 - Qu’est-ce qu’une boisson énergisante versus une boisson énergétique?

Les boissons énergisantes contiennent de la caféine et stimulent le système nerveux central. Les boissons énergétiques, contienne du glucose, ainsi que de l’eau et des sels minéraux (sodium et potassium) et procurent plutôt de l’énergie à ceux qui font du sport ou du travail physique.


4 - Certifications en tir

4.1 - Y a-t-il une différence dans la formation offerte par la Fédération québécoise de tir (FQT) par rapport à la formation donnée à l’ENPQ?

Dans la formation CCSMAFARCe lien ouvre un site externe dans une nouvelle fenêtre., l'accent est mis sur la vérification des armes en général alors qu’à l’ENPQ, la formation en tir des aspirants policiers sera centrée sur les spécifications de leur arme de service. À noter que les cours offerts par la Fédération québécoise de tir (FQT) sont ceux de la GRC. Ils sont diffusés au Québec par des instructeurs reconnus par la FQT.


4.2 - Les étudiants doivent-ils envoyer à l’École une copie de leurs certifications en tir avant le 15 juillet?

Non, les étudiants ne sont pas obligés de fournir à l’École une copie de leurs certifications en tir avant le 15 juillet.


4.3 - À partir de quel moment doivent-ils obtenir et fournir leurs certifications en tir?

Les étudiants devront avoir obtenu et déposé sur le portail étudiant leurs certifications CCSMAFARCe lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre.(412 Ko), CCSMAF Ce lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre.(103 Ko)et au test d'aptitude de la Loi 9Ce lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre.(173 Ko) au minimum 5 semaines avant leur entrée sur une cohorte.


4.4 - La FQT saura-t-elle répondre au besoin de formation de tous les étudiants?

La FQT a un calendrier de formations qui lui permet d’offrir des services dans plusieurs villes de toutes les régions du Québec, et ce, à une fréquence assez élevée.


4.5 - Est-ce qu’une certification en tir est suffisante ou bien dois-je obtenir mon permis de port d’arme?

Seulement la certification en tir est demandée auprès des étudiants. Le permis de port d’armes n’est pas exigé.


4.6 - Pourquoi exiger une certification en tir?

Nous croyons que l’ajout de ces 3 formations comporte des bénéfices importants pour les étudiants :

  • entre 14 h et 16 h de formation sur la sécurité des armes au lieu de 2 h à l’ENPQ;
  • 4 h de formation sur le Règlement sur l’entreposage, l’exposition, le transport et le maniement des armes à feu par des particuliers;
  • une carte de compétence pour chaque formation.

De plus, l’ENPQ pourra utiliser la plage horaire laissée libre pour enrichir la formation technique qu’elle offre en tir, notamment en ce qui concerne le tir en déplacement avec contraintes situationnelles (gestion environnementale), temporelles (gestion du temps), tir couché (prise de périmètre, etc.), de façon à se rapprocher le plus possible de la réalité policière.

Rappelons que le tir est la seule discipline technique enseignée au PFIPG qui ne requiert aucune formation préalable à l'admission, contrairement à la conduite et à l’intervention physique.

Cette option permet de ne pas augmenter la durée du programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie (PFIPG). Lorsque nous prolongeons le PFIPG, nous prolongeons aussi les services d’hébergement et de restauration, ce qui entraînerait une augmentation des coûts. 


4.7 Quelle est la durée de validité de la certification en tir ?

Les attestations reçues pour les 3 cours requis pour la certification en tir sont valides pour une durée illimitée, aux fins de l’admission à l’École nationale de police du Québec.


5 - Questions d'ordre légal

5.1 - Puis-je être admis au programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie si j’ai déjà été reconnu coupable d’une infraction?

Un candidat qui a déjà été reconnu coupable d’une infraction et qui a obtenu une réhabilitation administrative (pardon) ou une absolution (conditionnelle ou inconditionnelle) peut être admis au programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie. Toutefois, l’École peut exiger que le candidat se soumette à une enquête si elle a des motifs raisonnables de croire qu’il n’est pas de bonnes mœurs. Consulter la section En cas de pardon ou d'absolution pour de l’information supplémentaire.


5.2 - Puis-je contester une décision prise par l’École en vertu de l’un de ses règlements ou l’un de ses documents administratifs?

Oui. Il est possible de déposer une demande de révision d’une décision ou une demande d’appel si vous respectez l’admissibilité et les délais prescrits dans la Politique sur les recours administratifs (POL 01-02)Ce lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre.(403 Ko).

Toutefois pour les tests d’entrée (test psychométrique (M-Pulse) et le test de jugement situationnel (TJS) vous devez utiliser la Procédure – Demande informations complémentaires (tests d’entrée) (PROC 01-05)Ce lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre.(300 Ko).


6 - Autres questions

6.1 - Comment puis-je obtenir une promesse d’embauche d’un corps de police?

Il est de la responsabilité de chaque candidat de communiquer avec les organisations policières afin de voir s’il est possible d’obtenir une promesse d’embauche.


6.2 Quelles sont les périodes de validité des tests d'entrée?

Les périodes de validité pour les tests prévus au Règlement sur le régime des études de l’École nationale de police du QuébecCe lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre.(705 Ko) sont les suivantes :

  • Examen médical : dans les 9 mois précédant le début de sa formation à l’École;
  • ESAP-ENPQ : valide pour une durée de 12 mois;
  • Test psychométrique (M-PULSE) : valide pour l’année d’admission concernée;
  • Test de jugement situationnel : valide pour l’année d’admission concernée;
  • Certification en tir : valide d’une durée illimitée, pour les fins de l’admission à l’École.

La période de validité pour ces tests est déterminée annuellement par l’École.