Annonce - Pavillon R

Présentation du futur pavillon de formation de l'École

Le 9 juin 2014, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Mme Lise Thériault, a procédé au lancement officiel des travaux de construction du nouveau pavillon de formation de l'École nationale de police du Québec. Elle était accompagnée, entre autres, du maire et préfet de la MRC de Nicolet, M. Alain Drouin, ainsi que de la directrice générale de l’ENPQ, Mme Marie Gagnon. 

Données techniques

Investissement10,7 M$
Structure de financementAutofinancé par l’École
Début de constructionMai 2014 (excavation et fondations)
Livraison du pavillonÉté 2015
Superficie  Près de 3 000 m2

Description du pavillon 

Le pavillon de formation sera relié au bâtiment principal par une passerelle. Il comprendra trois niveaux de formation incluant un sous-sol. Seront mis en place :

  • Des plateaux de simulations pour de la formation en intervention physique, un dojo, des locaux servant à des clientèles en sécurité publique de même qu’à de la formation en intervention tactique;
  • Une salle d'audience, des salles d'interrogatoire, des salles de classe et des plateaux multifonctionnels;
  • Un plateau d’exercices de combat rapproché.

Le plateau d’exercices de combat rapproché sera un plateau de formation des plus novateurs pour le perfectionnement professionnel policier, à la fine pointe et unique au Québec. Communément appelé "Close Quarters Battle", il sera conçu selon le modèle utilisé par les grandes organisations policières à travers le monde et leurs groupes tactiques d'intervention (GTI).

Réalisation 

  • Gestionnaire du projet: Société québécoise des infrastructures

  • Architecture: Demers Pelletier, Régis Côté et Associés architectes

  • Génie civil/structure: Les Services EXP inc.

  • Génie mécanique/électrique: Pluritec ltée

  • Entrepreneur: Verreault inc.

Remplacement des pavillons Marguerite-D’Youville et de Monseigneur-Courchesne

Acquis par l'École au début des années 2000 et construit entre les années 1939 et 1950, le pavillon Marguerite-D'Youville a été conçu initialement pour l'hébergement de personnes âgées. La durée de vie sécuritaire de ce bâtiment, dont l'École utilise une partie des espaces pour de la formation et de l'entreposage de matériel, est pratiquement atteinte.

Les locaux du Pavillon de Monseigneur-Courchesne, ancien palais de justice de Nicolet, sont présentement loués par l'École auprès de la Société québécoise des infrastructures (SQI).

La mise en fonction du nouveau pavillon, prévue en 2015, sera suivie de la démolition du pavillon Marguerite-D'Youville et de la cessation de la location du pavillon de Monseigneur-Courchesne. Le terrain sur lequel était construit le Pavillon Marguerite-D’Youville sera aménagé en aires de stationnement et en espaces verts, et ce, dans le respect de l’histoire de l’ancien Séminaire de Nicolet et à la recherche d’un développement durable.